Aval Pétrolier

 

La Direction Aval gère le Dépôt Public d’Hydrocarbures (DPH) de Nouakchott et le Dépôt Jet de l’Aéroport International Oum Tounsy.

Le Dépôt Public d’Hydrocarbures (DPH) situé dans la zone du Port Autonome de Nouakchott est une installation pour le stockage et l’entreposage de produits pétroliers (gasoil, essence, fioul et kérosène). Il est construit en 2004 par un consortium d’entreprises européennes et ce avec de bons standards.

Le DPH de Nouakchott est d’une importance capitale pour le pays. L’avitaillement de toutes les stations-services de la Mauritanie, excepté Nouadhibou et partiellement Zouérate, en dépend. Toutes les centrales de la SOMELEC (Société Mauritanienne d'Electricité), les stations de pompage de la SNDE (Société Nationale de l'Eau) , les aéroports sauf ceux de Nouadhibou et Zouérate, tous les points d’avitaillement en essence aux plages des pêcheurs, de Ndjago à Lemhaijratt, en dépendent également.

Le dépôt Jet, qui est aussi important que le premier, sert de stockage et d’avitaillement en Jet-A1 des avions desservant le nouvel aéroport international Oum Tounsy de Nouakchott depuis son inauguration en juin 2016.

Vu l’importance hautement stratégique de ses dépôts, la Société Mauritanienne des Hydrocarbures et du Patrimoine Minier (SMHPM) ne ménage aucun effort pour qu’ils ne connaissent jamais de rupture de stock de pièces de rechange et de consommables. Ainsi, pour leur bonne gestion, il est prévu tout le temps, d’avoir une unité de rechange pour leurs principaux équipements, comme : (i) les pompes, (ii) les compteurs, pour chaque produit, (iii) les flexibles de dépotage de bateaux, (iv) les cartouches pour les filtres de kérosène et (v) les flexibles de chargement et de déchargement de camions.

La SMHPM veille également à ce que le personnel technique et administratif qui exploite les dépôts soit toujours performant, en bonnes conditions physiques et de haut niveau technique, à travers la formation continue et des stages de perfectionnement.

Ci-après, une description des dépôts de la SMHPM ainsi qu’une vue d’ensemble sur les points essentiels de leur exploitation.

 

Ø  Le Dépôt Public d’Hydrocarbures de la SMHPM, situé au Port

 

 

Ø   Les bacs du dépôt de la SMHPM

Le DPH est constitué, essentiellement, de dix (10) bacs :

  • Trois pour le kérosène : Bac-No. 1, Bac-No. 3 et Bac-No. 4.
  • Deux pour le fioul : Bac-No. 5 et Bac No.7.
  • Deux pour l’essence : Bac-No. 9 et Bac-No. 11.
  • Trois pour le gasoil : Bac-No. 13, Bac-No. 14 et Bac-No.15.

 

Le gasoil est partiellement stocké au dépôt privé de la MEPP (Mauritanienne d'Entreposage de Produits Pétroliers). Le gasoil est acheminé du dépôt de la SMHPM vers le dépôt de la MEPP à travers une ligne de transfert et deux pompes exclusivement dédiées à cette opération. Le quota de transfert est fixé en fonction des sorties des deux dépôts. 

 

 

Ø  Chargement depuis les bateaux ou dépotage

Le fournisseur stratégique stocke la quantité totale d’hydrocarbures destinée à tout le marché national à Nouadhibou. Ensuite la partie destinée à la zone sud est transportée par bateau jusqu’à Nouakchott. Le bateau caboteur arrive et accoste au quai pétrolier avec un ou plusieurs produits dans ses cuves, suivant les creux disponibles au DPH. Les opérateurs du service d’exploitation du dépôt procèdent, avec les marins du bateau, à la connexion des lignes de dépotage du ou des produits depuis les cuves du bateau vers les bacs de stockage du dépôt.

 

Les opérateurs du bateau et ceux du dépôt font, avec l’inspecteur indépendant (recruté par le fournisseur stratégique), le jaugeage des cuves du bateau et des bacs du dépôt, avant et après le chargement afin de déterminer les quantités reçues au niveau des bacs du DPH. 

 

 

 

 

 

 

Ø  Le Dépôt Aviation

 

 

 

     Ø  Les bacs du dépôt Aviation

Le dépôt Aviation dispose d’une unité principale avec deux bacs verticaux d’une capacité nominale de 500 mètres cubes chacun et d’une unité mobile ayant deux bacs horizontaux de 37 mètres cubes chacun.

Ø  Déchargement de camions

La SMHPM a mis en place un système de transfert de kérosène du dépôt Port vers le dépôt Aviation à travers des camions avitailleurs. Ces derniers, à travers un ensemble de tuyauterie et de pompes, sont déchargés pour remplir les différents bacs du dépôt Aviation.

Ø  Avitaillement des avions

Pour l’avitaillement des avions à l’aéroport Oum Tounsy et en attendant la mise en service du système d’hydrants, le Dépôt Aviation dispose de camions avitailleurs qui font la navette entre le dépôt et le tarmac pour livrer aux avions. 

Ø  La grosse maintenance

 Quelques opérations de grosse maintenance, comme la visite décennale des réservoirs, leur sablage et peinture, la reconstruction du mur de clôture, sont dues depuis un certain temps et la SMHPM en a déjà entamé : (i) la reconstruction du mur de clôture et la réhabilitation du hangar de la zone de chargement de camions ; (ii) la visite décennale des bacs et leur barémage, (iii) la rénovation du système de Défense Contre Incendies, des vannes motorisées (MotorisedOperatingValves) et du système informatique et de régulation (InformationThechnologySystem), ainsi que (iv) le sablage et la peinture de tous les bacs, particulièrement ceux de gasoil qui font la plus grande partie.

 

 

Ø  Service HSE et Système de gestion environnementale

La Direction Aval dispose d’un service d’Hygiène, Sécurité et Environnement (HSE). Ce service teste régulièrement tout le système de défense contre incendie, contrôle les employés pour : (i) s’assurer de leur compréhension des dangers potentiels au sein de l’installation, (ii) les exhorter à toujours être en bonne tenue de travail, avec les équipements de protection personnelle, (iii) et prendre les précautions que dictent les règles de sécurité au cours des opérations de dépotage, de l’exploitation et de production. Le service HSE dispose d’un registre de tous les incidents de sécurité qui se sont passés depuis le démarrage du dépôt ; et la SMHPM planifie, dans le court terme, la mise en place d’un système de management HSE qui identifie, entre autres choses, toutes les sources de pollution, en termes d’émissions et déversements, les quantifie et trace une procédure de travail qui permettra d’en éviter le maximum possible et s’occuper de tous les déchets hydrocarbures ou autres.

 

 

 

 

 

Ø  Le personnel

Le personnel actuel de la Direction de l'Aval Pétrolier qui s’occupe du DPH et celui de l’Aéroport Oumtounsi est suffisant en nombre et se divise en trois types de profils : ouvriers, contremaîtres et cadres.

Toujours dans le souci d'améliorer le fonctionnement du dépôt, la SMHPM a mis en place un plan de formation dont le but est de faire venir un ou deux bons formateurs spécialisés, pour pas moins de trois semaines à un mois, pour dispenser trois cours en HSE, Exploitation, et Maintenance, sur site pour le personnel. 

Le personnel encadrant n'est pas oublié. Ainsi des formations d’immersion, pendant 2 à 3 semaines, lui seront organisé pour voir comment l’exploitation et la maintenance se font dans d'autres installations afin qu'il soit toujours au fait des meilleures pratiques dans le domaine. Il est aussi prévu un plan de formation continue pour ce personnel d’encadrement car il doit absolument être au niveau requis pour assumer la responsabilité vis-à-vis des partenaires qui auditent et contrôlent annuellement nos dépôts, pour donner des recommandations à satisfaire afin que nos installations répondent toujours aux normes du domaine.